questions-seo-requetes

La psychologie de la recherche et le référencement

Yannick Contenu, Référencement Naturel Laisser un commentaire

questions-seo-requetes
Selon une récente étude, 27% des internautes formuleraient leurs requêtes sur les moteurs de recherche en utilisant des questions, un élément encore sous-exploité par les professionnels sur web…

 

C’est en effet ce que montre l’étude faite par Blue Nile Research, appelée « Psychology of the Searcher ».

pourcentage de questions dans les requêtes sur les moteurs de recherche

La répartition des pronoms interrogatifs (basé sur la langue anglaise pour l’étude) par fréquence est la suivante:
« Comment »: 38% , « Pourquoi »: 24% , « Où »: 15%, « Quel »: 12% et « Quoi » : 11%

types de questions posées par les internautes

 

Autre fait intéressant, le nombre de mots utilisés dans les requêtes est le même pour les requêtes de 2 ou 3 termes (50%) que pour les requêtes de 4 mots et plus:

nombre de mots utilisés par les internautes dans les requêtes
Cela rappelle bien le concept de la longue traîne et prouve une fois de plus l’importance de ne pas la sous-estimer.

repartition-nombre-de-termes

Une bonne pratique serait donc d’identifier les questions qui sont souvent posées par les internautes concernant vos services ou produits et d’y répondre sur votre site. Cela peut être sous forme d’une FAQ mais aussi directement dans les fiches articles pour les e-commerçants. Il s’agit de contenus utiles pour les internautes et pertinents pour le référencement.

Nous avions d’ailleurs déjà abordé ce sujet dans un précédent article pour trouver des idées de contenus avec différentes méthodes pour identifier les questions à traiter.

Cela va bien dans l’évolution des choses puisque nous modifions de plus en plus nos comportements de recherche en posant directement des questions à notre smartphone (Siri, Google now, Cortana, wolfram alpha…).
Google ne développe pas son knowledge graph par hasard, le but étant de pouvoir répondre directement à n’importe quelle question de l’internaute. L’algorithme Humming Bird va justement dans ce sens puisqu’il s’agit de mieux comprendre la signification du contenu et des requêtes.

Pour conclure sur l’importance des questions, Google diffuse en ce moment aux USA une publicité dénommée « Questions » pour sa Google App…difficile de faire plus clair !

Et vous, posez-vous des questions lorsque vous faites des recherches sur internet ?

 

Découvrez nos articles sur le même thème:

YannickLa psychologie de la recherche et le référencement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *