Domaines accentués en .fr : plus qu’un mois

Thomas Actualités, Nom de domaine Laisser un commentaire

C’est très certainement une des nouveautés les plus attendues de l’année pour les webmasters : il sera bientôt possible d’acheter des noms de domaines français accentués. Il est déjà possible, depuis le 3 mai dernier, de les réserver, sous plusieurs conditions. L’achat définitif, lui, sera effectif le 3 juillet.

Comment réserver un nom de domaine accentué ?

Pour réserver un nom de domaine avec accents, il faut remplir deux conditions. Premièrement, vous devez être titulaire du nom de domaine non accentué correspondant à celui que vous souhaitez acheter. De plus, vous devez réserver ce nouveau nom de domaine via le même registrar que celui auprès duquel vous avez enregistré le nom de domaine non accentué correspondant.
Si vous ne possédez pas le nom de domaine non accentué, deux solutions s’offrent à vous.
Soit vous achetez le nom de domaine non accentué de manière à pouvoir réserver le nom de domaine accentué correspondant immédiatement (lire «Comment choisir un bon nom de domaine ?») ; soit vous patientez jusqu’au 3 juillet en espérant que personne ne vous devance et ne réserve le nom de domaine accentué que vous souhaitez.

Quiz : Gérard est propriétaire d’un petit restaurant familial. Il possède un site internet associé à deux noms de domaine : chez-gerard.fr et gerard-restaurant.fr.
Parmi les domaines suivants, lesquels peut-il réserver ?
a) chez-gérard.fr
b) chezgérard.fr
c) çhëz-gêràrd.fr
d) gérard-restaurat.fr
Réponse : Gérard peut réserver les noms de domaines a et c. Le nom de domaine chezgerard.fr n’est pas en sa possession, il ne pourra donc pas réserver le b. De même pour la réponse d, où il manque un « n » à « restaurant ». Oui, c’était un piège.

Mais alors, je peux mettre les accents que je veux ?

Non, l’AFNIC n’a étendu sa liste de caractères disponibles (qui était jusqu’à présent de 37 : 26 lettres, 10 chiffres et le tiret) « que » de 30 nouvelles lettres.
En voici la liste : à, á, â, ã, ä, å, æ, ß, ç, è, é, ê, ë, ì, í, î, ï, ñ, ò, ó, ô, õ, ö, œ, ù, ú, û, ü, ý, ÿ.
Le schema ci-dessous récapitule les 67 caractères désormais autorisés pour la réservation d’un nom de domaine en .fr.

(© sketchlex.com)

Ces 67 caractères seront désormais disponibles, non seulement pour les noms de domaine en .fr, mais aussi pour les autres extensions dont l’AFNIC a la responsabilité (.pm, .re, .tf, .wf et .yt).

Quiz : Bjorn a monté sa boîte d’évènementiel en France et possède les noms de domaine bjorn.fr et bjorn.tf.
Il souhaiterait en acheter d’autres, mais lesquels peut-il déjà réserver ?
a) björn.fr (pour ses clients suédois)
b) bjørn.tf (pour ses clients danois)
c) ßjorn.re (pour ses clients grecs)
d) bjorñ.tf (pour ses clients espagnols)
Réponse : Bjorn peut réserver les domaines a et d. Le caractère « ø » ne fait pas partie des 30 nouveaux caractères définis par l’AFNIC, il ne peut donc pas réserver le domaine b. Quant au domaine c,  Bjorn ne possède pas le domaine avec l’extension .re, et ne peut donc pas réserver ce nom de domaine.
Pas très compliqué ce quiz…

Quel est l’avantage de réserver un nom de domaine accentué ?

L’avantage principal de ces deux mois de réservation est d’éviter le typo-squatting et le phishing. En d’autres mots, il vous permettra d’éviter que vos concurrents n’achètent un nom de domaine très proche du vôtre (littéralement à un accent près) pour récupérer une partie de vos visiteurs, et/ou apporter une mauvaise réputation à votre site.

On le sait, les Français ne sont pas tous égaux devant Internet. Si l’un de vos concurrents récupère le nom de domaine accentué correspondant à votre nom de domaine et crée un site similaire au vôtre, tant dans le contenu que, surtout, dans le visuel, l’internaute lambda peut ne pas comprendre qu’il ne s’agit pas du même site suivant s’il met un accent ou non. Votre concurrent peut ainsi récupérer une partie de vos clients et de votre réputation.

Par ailleurs, un webmaster peu scrupuleux peut également récupérer votre nom de domaine en version accentuée pour créer un site rempli de publicités ou faisant du tort à votre marque, ce qui affecterait votre réputation. Il peut également réserver ce nom de domaine, dans le but de le revendre, à vous ou à un concurrent mal intentionné, à un tarif beaucoup plus élevé.

Notre conseil est donc de réserver au plus tôt votre nom de domaine accentué pour éviter les mauvaises surprises.

Et au niveau du référencement ?

Là, l’impact est difficilement mesurable pour le moment. Les experts du SEO s’accordent cependant pour dire qu’il sera minime. Google accorde en effet de moins en moins de poids au nom de domaine et de plus en plus au contenu du site. La solution optimale est, une fois votre nom de domaine accentué acquis, de le rediriger vers votre nom de domaine principal.

En conclusion, l’ouverture de l’AFNIC vers les noms de domaines internationaux (rappelons que les caractères accentués sont autorisés sur les domaines en .com depuis une dizaine d’années) permettra une navigation plus intuitive pour l’internaute (combien de fois a t-on eu envie de taper une adresse URL avec des accents dans la barre d’adresse ?), mais représente un vivier pour les cybersquatteurs et les webmasters mal intentionnés en tous genres.
Mieux vaut prévenir que guérir donc, et acheter votre nom de domaine accentué. Il vous reste un mois.

Découvrez nos articles sur le même thème:

Posté par Thomas le
dans Actualités, Nom de domaine
ThomasDomaines accentués en .fr : plus qu’un mois

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *